Un jardin sensoriel

Jardin sensoriel, une définition en image

Dans un jardin sensoriel, il y a des senteurs, des sons, des textures, des couleurs, des goûts…  Mais aussi des souvenirs, du bonheur, du bien-être, tout simplement !

Il n’est pas possible de faire rentrer les végétaux dans des cases, de les classer par « sens ». Par exemple, le fenouil est doux au touché, délicatement parfumé lorsqu’on le froisse, et délicieux au goût ! Il en va de même pour de nombreuses plantes, thym, lavande, capucines, menthes… petite démonstration illustrée :

                                    Pour… en voir de toute les couleurs !

Un jardin sensoriel commence par la couleur ! Avec des fleurs, et leurs parfums. Par exemple, cet iris bleu possède une délicieuse odeur citronnée…

 

    Frotter, froisser, caresser…

un jardin sensoriel : des plantes douces et odorantes au toucher

Des feuillages à toucher, doux et parfumés. (En photo : récolte de la sauge lors d’un atelier de jardinage). Une tisane ?

 

Les plantes du jardin sensoriel sont interactives.

Non toxiques, non piquantes, elles incitent à être caressées, cueillies, goûtées.

Elles sont source de sujet de conversation tout au long de la promenade… Et source d’activité pour l’animatrice. Ainsi, les herbes peuvent être mise à sécher, et ensachée pour être offertes à noël ou bien agrémenter les repas tout au long de l’hivers.

 

 

                                    Jardin sensoriel… Respirer !

Des parfums captivants, que l’on a envie de goûter. (Ici, l’odeur délicieuse du seringat, fleure comestible habituée des jardins.)

    Cuisiner

Le romarin ! Cette herbe parfumée s’utilise en cuisine ou pour faire des tisanes. Ses fleurs égaillent le jardin.

 

Les jardins thérapeutiques utilisent de nombreuses plantes aromatiques. Il faut dire que leurs qualités sont nombreuses :

  • L’utilisation en cuisine aide à lutter contre la dénutrition (notamment pour les personnes âgées), mais également les carences en vitamines (pour les publics d’enfants, c’est important !)
  • Les senteurs, bien connues, de ces plantes utilisées depuis toujours en cuisine, suscitent des réminiscence.
  • Leurs feuillages sont bien souvent persistant : elles apportent végétale une présence au jardin, en toute saison.
  • Les plantes aromatiques résistent au manque d’eau. Elles s’adaptent bien à la culture en bac et à la sécheresse estivale.

                                    Picorer, déguster…

Des petits fruits à récolter, des baies rouges dans le jardin. (en photo, des groseilles. Mais y a aussi des fraises, des framboises, des myrtilles !

                                                                  A bonne hauteur

Jardin sensoriel de Sathonay-Camp : chaque résident peut toucher les herbes aromatiques, à bonne hauteur.

Jardin sensoriel de Sathonay-Camp : une bordure de hauteur variable permet à chaque résident de pouvoir toucher les herbes aromatiques, à bonne hauteur.

 

Dans un jardin thérapeutique, les plantes à feuillages sensoriels sont plantées à des hauteurs variables, pour pouvoir être touchées sans avoir à se pencher, ou depuis son fauteuil.

Par exemple la bordure bois du jardin sensoriel et thérapeutique de Sathonay-Camp.