C’est un ailleurs

hêtre - jardin de soin : Un lieu de liberté qui n'évoque pas le milieu médical. C'est l'occasion d'être fier de son lieu de vie.Un lieu de liberté qui n’évoque en rien le milieu médical.

Il constitue un lien avec l’extérieur (le village, le quartier…), une vitrine qui met en valeur la qualité de vie dans l’établissement.  Il est l’occasion d’être fier de son lieu de vie : quoi de plus propice à l’oubli de la maladie, que de retrouver sa famille en visite dans un beau jardin ?

En sortant de l’univers hospitalier ou de l’établissement médicalisé, le patient retrouve le contrôle1, il effectue des choix. (je m’installe sous le cerisier ou près de la fontaine, je décide, ou non, d’aller regarder les personnes qui jardinent…) Il retrouve ainsi sa personnalité, recontacte son être.


1- Psychologie de la santé : applications et interventions.  Par Gustave-Nicolas Fischer, Cyril Tarquinio Chapitre  «Concevoir des centres de soin propices à la guérison.»